Île de Corvo, l’île marron

Île de Corvo, l’île marron2015-08-21T11:05:55+00:00

Île de Corvo

 

L’île de Corvo est la plus petite île de l’archipel des Açores, mesurant 6,2 km de longueur et 4 km de largeur, pour une superficie de 17,13 km2. De forme ovale, avec un point culminant à 720 m, l’île ne compte qu’un seul petit village, Vila do Corvo, dont la population ne dépasse pas les 500 habitants. Équipée d’un aéroport et d’un port, l’économie de l’île repose principalement sur l’élevage, la production de fromage et le tourisme. Une promenade dans une île qui nous transporte dans un monde presque oublié et préservé par l’isolement.

 

Nature

Surnommée l’île marron, Corvo est soulignée par des maisons rustiques en basalte noir, appelées palheiros ainsi que par des moulins à vent d’origine méditerranéenne et construits en pierre noire, ressortant des horizons verdoyants. Le paysage de cette île est marqué par un cratère principal, appelé Caldeirão, de 2,3 km de diamètre et de 300 m de profondeur. La légende raconte que le paysage des îles des Açores est dessiné dans son intérieur.

 

Sport et loisirs

Considérée comme le meilleur endroit d’Europe pour l’observation des oiseaux, l’île de Corvo accueille les oiseaux migrateurs d’Amérique du Nord en quête de nourriture et de repos. L’île bénéficie également d’excellents endroits pour la pêche et la plongée, dans lesquels les amateurs pourront découvrir des grottes peuplés de murènes, castagnoles et autres espèces sous‑marines. Les randonneurs pourront s’échauffer en parcourant le sentier qui relie le cratère de Caldeirão au village de Cancela do Pico, avant de se baigner à la plage d’Areia ou au port de Casa.

 

A visiter

Une balade au cœur de Vila do Corvo vous ouvrira les portes d’un village baigné par un climat chaleureux sans égal et vous permettra de flâner entre ses ruelles étroites et ses maisons blanches, pour découvrir le quotidien paisible et symbolique de cette petite communauté. La localité offre des visites telles que l’Église de Nossa Senhora dos Milagres, datant du XVIIIe siècle et dont la fête est célébrée le 15 août, en même temps que le festival des Moulins, ainsi que le Centre d’Interprétation de Corvo, où sont expliquées les caractéristiques générales de l’île.