Île de Faial, l’île bleue

Île de Faial, l’île bleue2015-08-21T11:06:00+00:00

Île de Faial

 

Ressemblant à un pentagone, l’île de Faial mesure 20 km de long et 14 km de large, pour une superficie de 173,1 km2, et fait partie, avec l’île de Pico et l’île de São Jorge, des îles du triangle. L’île de Faial est composée des massifs volcaniques Capelinhos et Caldeira, au centre de l’île, dont le sommet culmine à Cabeço Gordo (1043 m). L’île abrite, autour de ses côtes, près d’une vingtaine d’espèces de cétacés, notamment des baleines et des dauphins, qui constituent à la fois un symbole et un attrait touristique. La capitale de l’île, Horta, est connue pour sa marina colorée, l’une des plus animées et célèbres au monde. Ville d’aventure où le vert environnant des collines, le rythme entraînant des pas de danse et des musiques et la joie de vivre de ses habitants, se complètent pour laisser place à la découverte.

 

Nature

Plus connue sous le nom d’île bleue, grâce à l’abondance de ses hortensias, le paysage de l’île de Faial est aussi agrémenté de pittoresques moulins à vent rouges d’Espalamaca, datant des XIXe et XXe siècles. Classé réserve naturelle, le cône volcanique de Caldeira, de 2 km de diamètre et 400 m de profondeur, est un refuge idéal pour quelques plantes endémiques et la forêt primitive laurissilva, qui recouvre les versants de tout le cratère, tout comme la Réserve Forestière Naturelle de Capelinhos, dont l’éruption permit à l’île de s’agrandir grâce à la formation d’une nouvelle partie située sur la pointe ouest.

 

Sport et loisirs

De mai à octobre, l’attrait principal de l’île de Faial consiste en l’observation des baleines et des dauphins, grâce à une mer riche en nourriture attirant plus d’une vingtaine d’espèces de mammifères marins. L’île de Faial est aussi idéale pour pratiquer divers sports et activités, tels que la plongée dans des sites abritant des requins bleus et makos, la pêche sportive, la voile, le surf, le bodyboard, le kayak, les balades en bateau, les promenades à vélo et à cheval le long des zones côtières, le parapente, sans oublier les dizaines de kilomètres de chemins de randonnée. Les baigneurs pourront profiter d’une eau transparente et chauffée
par le Gulf Stream sur les deux plages de sable fin mais sombre, à Porto Pim et à Conceição, sur la plage d’Almoxarife, avec l’île de Pico en toile de fond, ainsi que dans les petites piscines naturelles à Varadouro.

 

Animation

Les premières festivités débutent le 24 juin avec le pèlerinage de São João, animées par des groupes folkloriques et des orchestres philarmoniques. Puis, les fêtes religieuses se poursuivent durant le mois d’août, avec la Fête de Nossa Senhora das Angústias, tradition qui remonte à l’époque du peuplement de Faial et qui est devenue la plus grande fête de l’île; la Fête de Senhora da Guia, conduite par des cortèges de pêcheurs qui escortent la statue de la Vierge; les Fêtes du Saint‑Esprit, pendant lesquelles les insignes des divers saints sont transportés dans les chapelles qui leur sont dédiées; sans oublier la célèbre fête de la Mer consacrée aux voiliers, qui, depuis 1975, se déroule début août, animée par des danses folkloriques, expositions d’artisanat local, dégustations de vins et activités aquatiques.

 

A visiter

Après une boisson fraîche au Peter Café Sport, point de rencontre célèbre pour les navigateurs du monde entier depuis 1918, profitez de visiter la capitale et ses richesses, telles que le Musée d’Horta, installé dans un ancien collège des Jésuites, qui expose une collection unique d’objets en moelle de figuier représentant
l’histoire de l’île de Faial; le Musée du Scrimshaw, qui possède une collection privée de centaines de dents de cachalot gravées avec des scènes représentant les activités baleinières de l’île; le bâtiment de la société Amor da Pátria, où siégea, durant de nombreuses années, l’Assemblée régionale des Açores; le Fort de Santa Cruz, construit au XVIe siècle pour protéger la population contre les pirates et reconverti aujourd’hui en unité hôtelière; ainsi que le Belvédère d’Espalamaca, protégé par une croix haute de 30 m qui permet d’admirer les îles de Pico, São Jorge et Graciosa; la fabrique de Porto Pim, qui expose toutes les machines ayant été utilisées dans l’industrie baleinière, ainsi que le Centre d’Interprétation de Capelinhos, situé au pied du volcan homonyme dans un paysage protégé, où des expositions permanentes expliquent le déroulement de l’éruption survenue en 1957.