Île de São Miguel, l’île verte

Île de São Miguel, l’île verte2015-05-05T08:24:53+00:00

Île de São Miguel

 

Mesurant 62 km de longueur et 15 km de largeur, pour une superficie de 744 km2, l’île de São Miguel est la plus grande et la plus peuplée de l’archipel des Açores. Entourée par deux massifs volcaniques, cette île propose d’innombrables expériences, comme le paysage spectaculaire des lacs de Sete Cidades et Fogo, la préparation sous terre du cozido (pot-au-feu), les rivières chaudes, les geysers de sodium, ainsi que des zones balnéaires et thermales avec des sources d’eau thérapeutique. Ponta Delgada, la capitale, est aussi connue pour ses monuments historiques, sa marina et ses nuits pleines de gaieté et d’animation. Les villes de Ribeira Grande, idéale pour les amateurs de surf, Lagoa, Nordeste, Povoação (où  débarquèrent les premiers habitants) et Vila Franca do Campo, première capitale de l’île, sont des points  importants et qui méritent d’être visités.

 

Nature

Surnommée l’île verte, São Miguel est d’une beauté hors pair grâce à son exubérante végétation. Vous pourrez contempler le paysage protégé du bassin de Sete Cidades, où se trouvent les lacs Vert et Bleu. La légende raconte que leur formation était due aux larmes d’un prince et d’une princesse qui vivaient un amour interdit. Vous pourrez également admirer le cratère de 30 m de profondeur qui abrite le Lago de Fogo (lac de feu), devenu réserve naturelle;  le parc de Terra Nostra, connu pour son somptueux jardin avec plus de 2000 espèces de plantes ainsi qu’une piscine thermale; la cascade de Caldeira Velha, qui invite à la baignade; l’îlot de Vila Franca do Campo, réserve naturelle avec une anse d’eau de mer en son intérieur, et Val de Furnas, avec son lac et ses fumerolles, plongés dans l’odeur de soufre.

 

Sport et loisirs

L’île de São Miguel saura vous séduire par la diversité des activités qu’elle propose: deux terrains de golf (Batalha et Furnas), trois sites de plongée sous-marine avec des épaves et grottes, des centres de bien‑être et thermaux (Furnas et Ferraria), des parcours pédestres pour randonnée/trekking, divers sites permettant la pratique du parapente, de la pêche sportive, de la voile, du surf et du bodyboard (surtout sur la côte nord), du canyoning, du kayak, des promenades à vélo et à cheval, ainsi que divers endroits bénéficiant d’une excellente situation pour l’observation des cétacés et des oiseaux.

 

Animation

Les fêtes religieuses, riches de tradition catholique, sont très présentes au cœur de l’archipel des Açores. Elles se déroulent de mai à septembre. La plus importante est celle du Senhor Santo Cristo dos Milagres, qui a lieu le cinquième dimanche après Pâques, et qui dure trois jours. Également importante est la Fête des Romeiros, dont l’origine remonte aux tremblements de terre et aux éruptions volcaniques survenus sur plusieurs îles au XVIe siècle, consistant en de petits groupes d’hommes qui parcourent l’île à pied durant le Carême, tout en priant l’aide du Seigneur pour calmer la colère de la nature. L’une des fêtes les plus curieuses des Açores se déroule à Ribeira Grande le 29 juin et porte le nom de Cavalhadas de São Pedro, incluant un défilé de cavaliers inspirés de l’époque médiévale. Le Carnaval permet de percevoir l’esprit festif des Açoriens, grâce à leurs danses, bals et cortèges, ainsi qu’à leurs cantigas ao desafio (chansons dialoguées et improvisées) et aux nombreux groupes philarmoniques.

 

A Visiter

Cette île principale permet d’innombrables visites culturelles, telles que les portes de la ville de Ponta Delgada, construites en 1783 et marquant autrefois l’entrée de la capitale; l’ Église Matrice de São Sebastião (XVIe siècle); le Fort de São Brás (XVIe siècle), la plus grande forteresse de l’île ayant servi de protection pour la population contre les pirates et qui comprend actuellement le commandement de la zone militaire et le musée militaire des Açores; l’Expolab, centre scientifique exposant de nouvelles applications technologiques, situé à Lagoa; l’Observatoire Volcanologique et Géothermique, à Lagoa également, qui aborde des thèmes liés à la géodynamique de l’Atlantique, entre autres; l’Observatoire Astronomique de Santana, centre scientifique situé à Rabo de Peixe; le Centre Environnemental du Priolo, à Pico da Vara, qui vise à préserver et à réhabiliter la faune et flore endémiques, notamment l’oiseau des Açores, le priolo ou bouvreuil; sans oublier les fameuses plantations de thé, notamment les fabriques de Gorreana et Porto Formoso, situées dans la commune de Ribeira Grande, ainsi que les plantations d’ananas, avec des serres dans les régions de Fajã de Baixo, Lagoa et Vila Franca do Campo.